Algorithmes d’évolution

Algorithmes :


Introduction

Les algorithmes évolutionnaires appartiennent au domaine d’étude du calcul évolutionnaire qui s’intéresse aux méthodes de calcul inspirées par les processus et les mécanismes de l’évolution biologique. Le processus d’évolution par sélection naturelle (descente avec modification) a été proposé par Darwin pour tenir compte de la variété de la vie et de son adéquation (ajustement adaptatif) à son environnement. Les mécanismes de l’évolution décrivent comment l’évolution se déroule réellement par la modification et la propagation du matériel génétique (protéines). Les algorithmes évolutionnaires se préoccupent d’étudier des systèmes informatiques qui ressemblent à des versions simplifiées des processus et des mécanismes d’évolution vers la réalisation des effets de ces processus et mécanismes, à savoir le développement de systèmes adaptatifs. Des domaines supplémentaires qui relèvent du domaine du calcul évolutif sont des algorithmes qui cherchent à exploiter les propriétés des domaines connexes de la génétique des populations, l’écologie des populations, la biologie coévolutionnaire et la biologie du développement.

Les algorithmes évolutionnaires partagent des propriétés d’adaptation grâce à un processus itératif qui accumule et amplifie les variations bénéfiques par essais et erreurs. Les solutions candidates représentent les membres d’une population virtuelle qui s’efforcent de survivre dans un environnement défini par une fonction objective spécifique au problème. Dans chaque cas, le processus évolutif affine l’adaptation de la population de solutions candidates dans l’environnement, en utilisant généralement des substituts pour les mécanismes d’évolution tels que la recombinaison génétique et la mutation.