Définir La Problématique

Lorsque vous devez rédiger une thèse ou un mémoire, il peut être difficile de savoir par où commencer, mais vous pouvez suivre certaines étapes claires pour définir le cœur de votre recherche : définir la problématique.

Le processus de recherche commence souvent par une idée très large d’un sujet sur lequel vous aimeriez en savoir plus. Vous effectuez des recherches préliminaires pour identifier un problème. Après avoir affiné vos questions de recherche, vous pouvez jeter les bases de votre conception de recherche, menant à une proposition qui décrit vos idées et vos plans.

définir la problématique

Etape 1 : choisir son sujet

Vous devez d’abord trouver quelques idées. Votre sujet de thèse ou de mémoire peut commencer très large. Pensez au domaine général ou au domaine qui vous intéresse – c’est souvent une bonne idée de choisir un sujet que vous connaissez déjà un peu.

Faites un peu de lecture pour commencer à affiner votre sujet. Recherchez les meilleures revues dans votre domaine et parcourez quelques numéros récents. Si un article vous intéresse, consultez la liste de référence pour trouver d’autres sources pertinentes.

Pendant votre lecture, prenez des notes et essayez d’identifier les problèmes, les questions, les débats, les contradictions et les lacunes. Votre objectif est de passer d’un vaste domaine d’intérêt à un créneau spécifique.

Assurez-vous de tenir compte des aspects pratiques : les exigences de votre programme, le temps dont vous disposez pour effectuer la recherche et la difficulté d’accéder aux sources et aux données sur le sujet. Avant de passer à l’étape suivante, il est bon d’en discuter avec votre directeur de thèse ou responsable scientifique.

Voici la marche à suivre :

  1. Définir un large champ de recherche : marketing en ligne, crypto-monnaie, etc.
  2. Commencer une revue de littérature (carte conceptuelle, table de concept) pour définir les catégories/niches du sujet
  3. Considérez le type de recherche, le type d’approche que vous adopterez pour votre sujet. Par example:
    1. Collecte des données originales
    2. Analyse des données existantes
    3. Interprétation des résultats
    4. Comparer les approches/méthodes
  4. Déterminez la pertinence :
    1. La pertinence académique signifie que la recherche peut combler une lacune dans les connaissances ou contribuer à un débat scientifique dans votre domaine.
    2. La pertinence sociale signifie que la recherche peut faire progresser notre compréhension de la société et éclairer le changement social.
    3. La pertinence pratique signifie que la recherche peut être appliquée pour résoudre des problèmes concrets ou améliorer des processus réels.
  5. Faites approuver votre sujet par vos pairs.

Etape 2 : définir le champ d’action

Il existe de nombreuses façons de réaliser des travaux de recherche, en voici un échantillon.

Recherche technologique appliquée : souvent en R&D entreprise ou sur un principe de veille.

Recherche scientifique appliquée : sur la base des connaissances ou des résultats obtenus grâce à la recherche théorique, il est courant que les projets de recherche établissent d’abord le cadre théorique à la fois pour définir le domaine d’étude et pour identifier les théories possibles qui pourraient être testées ou appliquées pour résoudre le problème spécifique posé dans le projet.

Recherche exploratoire : utilisé pour l’investigation préliminaire d’un sujet qui n’est pas encore bien compris ou suffisamment étudié. Il sert à établir un cadre de référence et une hypothèse à partir desquels une étude approfondie pourra être développée qui permettra de générer des résultats probants.

Recherche descriptive : le principe est de modéliser et simuler un modèle mathématique, logique afin de mieux en comprendre les effets.

Recherche explicative : chargée d’établir des relations de cause à effet qui permettent d’étendre les généralisations à des réalités similaires. Elle est étroitement liée à la recherche descriptive, bien qu’elle fournisse des informations supplémentaires sur l’objet observé et ses interactions avec l’environnement.

En plus du champ d’action, le type de données utilisées dans le cadre de la problématique peut changer la façon de résoudre cette dernière.

Recherche qualitative : pour collecter, comparer et interpréter des informations. Afin d’utiliser des méthodes statistiques pour valider leurs résultats, les observations recueillies doivent être évaluées numériquement. La recherche qualitative, cependant, a tendance à être subjective, car toutes les données ne peuvent pas être entièrement contrôlées. Par conséquent, ce type de conception de la recherche est mieux adapté pour extraire le sens d’un événement ou d’un phénomène (le « pourquoi ») que sa cause (le « comment »).

Recherche quantitative : approfondit un phénomène par la collecte de données quantitatives et utilise des outils mathématiques, statistiques et assistés par ordinateur pour les mesurer. Cela permet de projeter des conclusions générales dans le temps.

Après avoir défini son plan d’action et ses données, il faut définir la méthode scientifique (un cours est dédié à cela).

Enquête déductive : la réalité est expliquée par des lois générales qui conduisent à certaines conclusions ; on s’attend à ce que les conclusions fassent partie de la prémisse du problème de recherche et soient considérées comme correctes si la prémisse est valide et que la méthode inductive est appliquée correctement.

Recherche inductive : la connaissance est générée à partir d’une observation pour aboutir à une généralisation. Elle repose sur la collecte de données spécifiques pour développer de nouvelles théories.

Enquête hypothético-déductive : elle est basée sur l’observation de la réalité pour faire une hypothèse, puis utiliser la déduction pour obtenir une conclusion et enfin la vérifier ou la rejeter par l’expérience.

Etape 3 : cerner la problématique

Vous avez donc choisi un sujet et trouvé un créneau – mais sur quoi exactement votre recherche va-t-elle porter, et pourquoi est-ce important ? Pour donner une orientation et un but à votre projet, vous devez définir un problème de recherche.

Le problème peut être un problème pratique – par exemple, un processus ou une pratique qui ne fonctionne pas bien, un domaine de préoccupation dans la performance d’une organisation ou une difficulté rencontrée par un groupe spécifique de personnes dans la société.

Alternativement, vous pouvez choisir d’étudier un problème théorique – par exemple, un phénomène ou une relation sous-exploré, une contradiction entre différents modèles ou théories, ou un débat non résolu entre chercheurs.

Pour mettre le problème en contexte et définir vos objectifs, vous pouvez rédiger un énoncé du problème. Cela décrit qui le problème affecte, pourquoi la recherche est nécessaire et comment votre projet de recherche contribuera à le résoudre.

Etape 4 : mettre sur papier

Contextualiser le problème
L’énoncé du problème doit cadrer votre problème de recherche dans son contexte particulier et donner un aperçu de ce que l’on sait déjà à son sujet.

Problèmes pratiques de recherche
Pour la recherche pratique, concentrez-vous sur les détails concrets de la situation :
Où et quand le problème survient-il ?
Qui le problème affecte-t-il ?
Quelles tentatives ont été faites pour résoudre le problème ?

Problèmes de recherche théorique
Pour la recherche théorique, pensez au contexte scientifique, social, géographique et/ou historique :
Que sait-on déjà du problème ?
Le problème est-il limité à une certaine période ou à une zone géographique ?
Comment le problème a-t-il été défini et débattu dans la littérature scientifique ?

Fixez vos buts et objectifs
Enfin, l’énoncé du problème doit encadrer la façon dont vous avez l’intention de résoudre le problème. Votre objectif ne doit pas être de trouver une solution concluante, mais de rechercher les raisons du problème et de proposer des approches plus efficaces pour le résoudre ou le comprendre.

Le but est le but général de votre recherche. Il s’écrit généralement sous la forme infinitive :
Le but de cette étude est de déterminer…
Ce projet vise à explorer…
J’ai pour objectif d’enquêter…

Les objectifs sont les mesures concrètes que vous prendrez pour atteindre le but :
Des méthodes qualitatives seront utilisées pour identifier…
Je vais utiliser des sondages pour collecter…
À l’aide d’une analyse statistique, la recherche mesurera…

Etape 5 : déterminer les limites du problème

Les délimitations font référence aux limites de l’étude de recherche, basées sur la décision du chercheur de ce qu’il faut inclure et de ce qu’il faut exclure. Ils affinent votre étude pour la rendre plus gérable et plus pertinente par rapport à ce que vous essayez de prouver.

Les limites concernent la validité et la fiabilité de l’étude. Ce sont des caractéristiques de la conception ou de la méthodologie de la recherche qui sont hors de votre contrôle mais qui influencent les résultats de votre recherche. De ce fait, ils déterminent la validité interne et externe de votre étude et sont considérés comme des faiblesses potentielles.

En d’autres termes, les limites sont ce que le chercheur ne peut pas faire (éléments hors de son contrôle) et les délimitations sont ce que le chercheur ne fera pas (éléments en dehors des limites qu’il a fixées). Les deux sont importants car ils aident à mettre les résultats de la recherche en contexte, et bien qu’ils expliquent les limites de l’étude, ils augmentent la crédibilité et la validité d’un projet de recherche.

Etape 6 : les challenges à résoudre

Ensuite, sur la base de l’énoncé du problème, vous devez rédiger une ou plusieurs questions de recherche. Ceux-ci ciblent exactement ce que vous voulez savoir. Ils peuvent se concentrer sur la description, la comparaison, l’évaluation ou l’explication du problème de recherche.

Une question de recherche solide doit être suffisamment précise pour que vous puissiez y répondre de manière approfondie en utilisant des méthodes de recherche qualitatives ou quantitatives appropriées. Il doit également être suffisamment complexe pour nécessiter une enquête, une analyse et une argumentation approfondies. Les questions auxquelles on peut répondre par « oui/non » ou avec des faits facilement disponibles ne sont pas assez complexes pour une thèse ou un mémoire.

Le processus d’élaboration de votre question de recherche suit plusieurs étapes :

  • Choisissez un sujet large
  • Faites des lectures préliminaires pour vous informer sur les débats et les questions d’actualité
  • Affinez un créneau spécifique sur lequel vous souhaitez vous concentrer
  • Identifiez un problème de recherche pratique ou théorique que vous aborderez

Lorsque vous avez un problème clairement défini, vous devez formuler une ou plusieurs questions. Réfléchissez exactement à ce que vous voulez savoir et comment cela contribuera à résoudre le problème.

Les recherches qualitatives et quantitatives nécessitent des questions de recherche. Le type de question que vous utilisez dépend de ce que vous voulez savoir et du type de recherche que vous voulez faire. Cela façonnera votre conception de la recherche.

Partager
fr_FRFR
%d blogueurs aiment cette page :