Préparer son papier scientifique

Avant de se lancer tête baissée dans l’écriture d’un article/journal scientifique. Il est très importer de bien préparer son papier scientifique. Ce cours se recoupe légèrement avec le prochain sur l’écriture du papier scientifique, mais autant avoir l’information deux fois pour bien l’assimiler !

préparer son papier scientifique

Un article commence par le titre, le résumé et les mots clés.

Le texte de l’article suit le format IMRAD, qui répond aux questions ci-dessous :

  • Introduction : Qu’avez-vous fait/que les autres ont fait ? Pourquoi as-tu fait ça?
  • Méthodes : Comment avez-vous fait ?
  • Résultats : qu’avez-vous trouvé ?
  • Et
  • Discussion : Qu’est-ce que tout cela signifie ?

Le texte principal est suivi de la conclusion, des remerciements, des références et des documents à l’appui.

Première étape, préparer son matériels (figures, tables, etc.)

N’oubliez pas qu' »un chiffre vaut mille mots ». Par conséquent, les illustrations, y compris les figures et les tableaux, sont le moyen le plus efficace de présenter vos résultats.

Quel que soit votre choix, aucune illustration ne doit reproduire les informations décrites ailleurs dans le manuscrit.

papier scientifique table ou figure

Le matériel doit s’auto-contenter, c’est à dire qu’il est possible d’en comprendre le contenu même sans s’appuyer pour le texte (attention, tout matériel doit quand même être discuter dans le texte !)

figure self-explanatory

Les figures n’en doivent pas pour autant être surchargé. La compréhension du message du matériel est essentiel. 

figure papier scientifique

Je vous invite à recherche sur le site les cours de dataviz afin de trouver le bon modèle pour vos données.

dataviz

Deuxième étape, écrire les résultats (voir le cours dédié pour plus de détails)

A ce stade, le papier scientifique ressemble à un amas de pièces de puzzle saturant chaque section de quantité d’idées. Il n’est pas rare que les trois quarts de ce que vous allez écrire se retrouvera dans les commentaires LaTeX.

Afin de voir plus clair sur le message de votre papier, il est important de bien finaliser les résultats et la discussion. Cela permet notamment d’enrichir son introduction et d’établir l’Abstract.

Cette section répond à la question « Qu’avez-vous trouvé ? » Par conséquent, seuls les résultats représentatifs de votre recherche doivent être présentés. Les résultats devraient être essentiels à la discussion.

Pour les données, décidez d’un ordre logique qui raconte une histoire claire et la rend facile à comprendre. Généralement, ce sera dans le même ordre que celui présenté dans la section des méthodes.

Une question importante est que vous ne devez pas inclure de références dans cette section ; vous présentez vos résultats, vous ne pouvez donc pas vous référer à d’autres ici. Si vous vous référez à d’autres, c’est parce que vous discutez de vos résultats, et cela doit être inclus dans la section Discussion.

Troisième étape, écrire la discussion (voir le cours dédié pour plus de détails)

Même remarque que pour les résultats, écrire la discussion aidera pour la finalisation des autres sections.

Ici, vous devez répondre à ce que signifient les résultats. C’est probablement la section la plus facile à écrire, mais la section la plus difficile à corriger. C’est parce que c’est la section la plus importante de votre article. Ici, vous avez la possibilité de vendre vos données.

Vous devez faire la Discussion correspondant aux Résultats, mais ne répétez pas les résultats. Ici, vous devez comparer les résultats publiés par vos collègues avec les vôtres (en utilisant certaines des références incluses dans l’introduction).

N’ignorez jamais un travail en désaccord avec le vôtre, à votre tour, vous devez l’affronter et convaincre le lecteur que vous avez raison ou mieux.

Tenez compte des conseils suivants :

  1. Évitez les déclarations qui vont au-delà de ce que les résultats peuvent soutenir.
  2. Évitez l’introduction soudaine de nouveaux termes ou idées ; vous devez tout présenter dans l’introduction, pour être confronté à vos résultats ici.
  3. Les spéculations sur les interprétations possibles sont autorisées, mais celles-ci doivent être enracinées dans les faits plutôt que dans l’imagination
    1. Quel est le lien entre ces résultats et la question initiale ou les objectifs décrits dans la section Introduction ?
    2. Les données soutiennent-elles votre hypothèse ?
    3. Vos résultats sont-ils cohérents avec ce que d’autres chercheurs ont rapporté ?
    4. Discutez des faiblesses et des écarts. Si vos résultats étaient inattendus, essayez d’expliquer pourquoi
    5. Existe-t-il une autre façon d’interpréter vos résultats ?
    6. Quelles recherches supplémentaires seraient nécessaires pour répondre aux questions soulevées par vos résultats ?
    7. Expliquez ce qui est nouveau sans exagérer
  4. La révision des résultats et de la discussion n’est pas qu’un travail sur papier. Vous pouvez faire d’autres expériences, dérivations ou simulations. Parfois, vous ne pouvez pas clarifier votre idée avec des mots parce que certains éléments critiques n’ont pas été étudiés de manière substantielle.

Quatrième étape, écrire l’introduction (voir le cours dédié pour plus de détails)

C’est l’occasion pour vous de convaincre les lecteurs que vous savez clairement pourquoi votre travail est utile.

Une bonne introduction doit répondre aux questions suivantes :

  • Quel est le problème à résoudre ?
  • Existe-t-il des solutions existantes ?
  • Quel est le meilleur ?
  • Quelle est sa principale limite ?
  • Qu’espérez-vous réaliser ?

Vous devez présenter les principales publications scientifiques sur lesquelles votre travail est basé, en citant quelques travaux originaux et importants, y compris des articles de synthèse récents.

Cinquième étape, écrire l’Abstract (voir le cours dédié pour plus de détails)

Le résumé indique aux lecteurs potentiels ce que vous avez fait et quelles ont été les conclusions importantes de votre recherche. Avec le titre, c’est la publicité de votre article. Rendez-le intéressant et facile à comprendre sans lire tout l’article. Évitez d’utiliser du jargon, des abréviations et des références peu courantes.

Vous devez être précis, en utilisant des mots qui véhiculent le sens précis de votre recherche. Le résumé fournit une brève description de la perspective et de l’objectif de votre article. Il donne des résultats clés mais minimise les détails expérimentaux. Il est très important de rappeler que le résumé offre une brève description de l’interprétation/conclusion dans la dernière phrase.

Sixième étape, composer le titre (voir le cours dédié pour plus de détails)

Le titre doit expliquer le sujet général du document. C’est votre première (et probablement la seule) occasion d’attirer l’attention du lecteur.

Ici vous pouvez voir quelques exemples de titres originaux, et comment ils ont été modifiés après des critiques et des commentaires :

  • Titre original : Observations préliminaires sur l’effet de la salinité sur la distribution des communautés benthiques au sein d’un système estuarien, en mer du Nord
  • Titre révisé : Effet de la salinité sur la distribution benthique dans l’estuaire de l’Escaut (mer du Nord)
  • Commentaires : Le titre long distrait les lecteurs. Supprimez toutes les redondances telles que « études sur », « la nature de », etc. N’utilisez jamais d’expressions telles que « préliminaire ». Être précis.

Autre exemple :

  • Titre original : Action des antibiotiques sur les bactéries
  • Titre révisé : Inhibition de la croissance de Mycobacterium tuberculosis par la streptomycine
  • Commentaires : Les titres doivent être précis. Pensez à « comment vais-je rechercher cette information » lorsque vous concevez le titre.

Encore un pour la route :

  • Titre original : Fabrication de nanofibres coaxiales carbone/CdS présentant des propriétés optiques et électriques via du carbone électrofilé
  • Titre révisé : Electrospinning de nanofibres coaxiales de carbone/CdS avec des propriétés optiques et électriques
  • Commentaires : Le titre n’a aucun sens. Tous les matériaux ont des propriétés de toutes les variétés. Vous pourriez examiner mes cheveux pour leurs propriétés électriques et optiques ! Vous DEVEZ être précis. Je n’ai pas lu le journal mais je soupçonne qu’il y a quelque chose de spécial à propos de ces propriétés, sinon pourquoi les signaleriez-vous ?.

Septième étape, finaliser l’article

En plus des multiples relectures pour rendre l’article le plus fluide possible, il faut aussi trouver les mots-clés, les Aknowledgements et trouver les références les plus pertinentes.

Partager
fr_FRFR
%d blogueurs aiment cette page :